Les erreurs à éviter lors de la rénovation d’une cuisine aménagée

menagement cuisine

 

Faciliter la circulation dans la cuisine :

 

 la règle du triangle d’activité

La fonctionnalité d’une cuisine dépend avant tout de la circulation dans l’espace. Pour optimiser les mouvements lors d’une activité culinaire, les équipements et les surfaces de travail doivent suivre une règle d’aménagement bien connue des cuisinistes : le triangle d’activité.

Le principe est simple, les trois pôles :

stockage (réfrigérateur/placards), préparation-cuisson (plan de travail/plaques) et lavage (évier), doivent former un triangle de façon à ce que tout soit à portée de main.

L’implantation de la cuisine :

 Respecter l’essence de la pièce

Lorsque l’on parle de l’implantation d’une cuisine, la question qui vient souvent à l’esprit est “avec ou sans îlot central?“.

Avant même de se demander où installer ce bloc supplémentaire, il est indispensable de tenir compte de la configuration de la cuisine. Est-ce vraiment nécessaire ?

Le plus important est de respecter l’essence même de la pièce. Il faut privilégier une implantation simple pour que la circulation se fasse naturellement

Dans le cas d’une implantation en parallèle (avec deux plans l’un en face de l’autre) dans une cuisine large, la règle du triangle d’activités peut être respectée. L’on a souvent tendance, dans ce genre de configuration, à laisser couler de l’eau ou autre sur le sol en passant du plan de travail à l’évier dans son dos. Les mouvements ne sont pas fluides

Les implantations en L ou en U sont, elles aussi, souvent choisies en fonction de la forme de base de la cuisine. Aménager l’espace sans tenter de le modifier est la clé pour une cuisine fonctionnelle.

Favoriser des matériaux faciles d’entretien pour sa cuisine

Vivre une cuisine au quotidien, c’est préparer à manger mais aussi et, souvent plus encore, nettoyer ! Entre la vaisselle, l’entretien du plan de travail et des équipements (plus sporadiquement), la corvée de nettoyage peut parfois s’avérer extrêmement décourageante. C’est pourquoi un choix avisé des matériaux qui composent la pièce est indispensable pour la rendre fonctionnelle.

Les portes des placards, la crédence et le plan de travail sont des surfaces confrontées chaque jour aux dépôts de graisse et autres projections de nourriture.

ca donne envie de percer tousrenov

Installer un coin repas dans sa cuisine, en adéquation avec son mode de vie

La cuisine tend de plus en plus à devenir un lieu de vie à part entière, les activités s’y multiplient, la plus évidente étant d’y manger. Exit la salle à manger, la cuisine devient le lieu convivial de réunion par excellence

Bien sûr, la taille de la pièce aura une incidence sur le choix du mobilier. Pour une petite surface, l’on privilégiera plutôt les tablettes rabattables ou les petites tables façon bistrot.

Choisir du mobilier de cuisine confortable

Dans les cuisines, installer une ou plusieurs assises peut s’avérer très pratique. Il ne faut pas voir cet élément de mobilier comme un simple accessoire de décoration.

La cuisine doit être, certes, harmonieuse d’un point de vue esthétique, mais n’oublions pas tout de même qu’y passer du temps requiert de s’y sentir à l’aise.

Opter pour des rangements simples dans sa cuisine

Une cuisine fonctionnelle doit être parfaitement organisée. Pour cela, l’on a tendance à tout miser sur des rangements et accessoires très spécifiques. Cependant, cette solution n’est pas forcément la plus conseillée tous les types de rangements sont bons à prendre, à condition de rester dans la simplicité.

Préférer un évier de cuisine standard avec un mitigeur à douchette

Si le point de lavage d’une cuisine est l’élément essentiel de la pièce, il n’est pas pour autant la priorité de tous lors de son aménagement. Souvent séparé en deux cuves, l’évier doit être suffisamment grand pour y faire tenir au moins une grosse casserole

4

Bien choisir sa hotte de cuisine

Une hotte est utile pour aspirer, graisses, sucre et chaleur lors de la préparation d’un repas. Contrairement aux idées reçues, elle n’élimine pas les odeurs.

Selon l’implantation et la surface de la cuisine, elle ne sera pas toujours indispensable

Une hotte doit également être choisie en fonction de la taille du plan de cuisson : elle doit être plus grande d’environ 10 cm de chaque côté.

Adopter un éclairage de cuisine direct et général

La cuisine, on s’y retrouve souvent le soir, au moment du dîner. La lumière artificielle joue alors un rôle très important. Si un éclairage large et total est à prévoir, certains coins de la pièce nécessitent une attention plus particulière.

Le temps du néon au-dessus de l’évier est bel et bien révolu, ce sont désormais les spots installés sous les meubles hauts qui éclairent les postes techniques tels que le plan de travail et le point la

 

Le plan de travail : 3 fonctions, 3 plans.

cuisine équipée pas cher

 

Réfrigérateur combiné avec distributeur d’eau fraîche, gazinière, micro-ondes, évier et lave-linge. Elle correspond à ce dont la plupart des fabricants de cuisine

Mais ce  triangle oublie l’activité principale de la cuisine, 

 

Mais en réalité, ce plan de travail a 3 fonctions, et doit être divisé en 3 espaces bien distincts :

 

  • Le plan de dépose : à côté du frigo par exemple, pour sortir les ingrédients.

  • Le plan de préparation: entre l’évier et la cuisson : 
  • “1/Je prends,
  • 2/Je lave, 3/ je prépare,
  • et 4/ je cuis. Cet espace doit être suffisamment grand pour être à l’aise, il ne faut JAMAIS coller l’évier à la plaque de cuisson !

  • L’espace “petit électro”,bien distinct, pour éviter d’encombrer la zone de préparation qui doit toujours être nette. Cet espace peut être divisé en 2 zones, pour accueillir grille-pain, bouilloire, machine à café …

La crédence : tout à portée de main

La crédence est une prolongation verticale du plan de travail et on aurait tord de se priver de son aménagement, particulièrement dans une petite cuisine !

C’est l’espace rêvé pour traiter la décoration de votre cuisine, et placer tout ce dont vous avez besoin sans encombrer votre plan de travail.

[contact-form][contact-field label=”NOM” type=”name” required=”1″ /][contact-field label=”Email” type=”email” required=”1″ /][contact-field label=”Website” type=”url” /][contact-field label=”Comment” type=”textarea” required=”1″ /][/contact-form]

L’éclairage : à multiplier !

Si vous souhaitez faire de votre cuisine une pièce agréable, ne considérez pas l’éclairage de votre plan de travail comme un option !

Vous aurez besoin de lumière générale, lumière d’appoint, et lumière d’ambiance. J’ai remarqué que le mélange de lumières (chaud / froid) est très appréciable et “sculpte” la pièce en mettant en valeur les différents espaces.

 

La poubelle : prévoir le tri sélectif dès la conception de votre aménagement cuisine

Et oui ! Je suis toujours effarée du nombre de cuisinistes qui considèrent cet élément comme une “option”.L’emplacement DES poubelles doit être pensé dès le départ.

Chez moi, j’ai fait, au départ, l’erreur classique de placer la poubelle sous l’évier, avec simplement 2 bacs “ poubelle jaune / poubelle noire”. Le bac “recyclables” prévu par le fabriquant de la poubelle était si ridicule que régulièrement, un sac supplémentaire était stocké sur le balcon : pas très gracieux !

Featured post

Une cuisine aménagée pour un fauteuil roulant

 

Pour rendre leur cuisine plus accessible, plus ergonomique et faciliter leur vie quotidienne..

Pour adapter une cuisine à une personne en fauteuil roulant, certains aménagements sont nécessaires : hauteurs des meubles et équipements, espaces de circulation…

La cuisine pour handicapé est une cuisine aménagée en fonction du handicap : normes, sécurité, équipement …

L’aménagement d’une cuisine pour une personne en fauteuil roulant

Une cuisine bien pensée limite les déplacements de l’utilisateur en fauteuil. Selon la configuration de la pièce, agencez les zones de travail de manière logique

L’organisation générale de la cuisine

Selon la configuration de la pièce, agencez les zones de travail de manière logique (une zone = une fonction) :

  • Zone provisions.
  • Zone préparation.
  • Zone rangements.
  • Zone cuisson.
  • Zone lavage.

Des plans de travail qui s’adaptent à tous les utilisateurs

[contact-form][contact-field label=”Nom” type=”name” required=”1″ /][contact-field label=”Email” type=”email” required=”1″ /][contact-field label=”Website” type=”url” /][contact-field label=”Comment” type=”textarea” required=”1″ /][/contact-form]

  • Concevez la surface totale du plan de travail à la même hauteur pour permettre le déplacement des objets par simple glissement.
  • Dégagez le dessous du plan de travail pour libérer le passage du fauteuil.
  • Optez pour un plan de travail réglable en hauteur pour permettre aux différents utilisateurs d’une même famille de profiter d’une hauteur de travail adaptée.
  • Pour plus de sécurité, équipez vos équipements réglables en hauteur de dispositifs anti-écrasements (bandelettes ou plaques). En cas de contact, ils stoppent la course et remontent le meuble de quelques centimètres.
  • Installez un évier peu profond avec une tuyauterie flexible pour offrir un maximum d’espace sous le plan de travail.
  • Utilisez des éléments mobiles sur roulettes lorsque les rangements bas sont indispensables.
  • Pensez à équiper les éléments bas de tiroirs, ils facilitent l’accès au contenu des meubles. Evitez les rangements inférieurs trop bas.
  • aides aux travaux handicap tousrenov sandra berthier courtage
    devis travaux gratuit TousRenov

Continue reading “Une cuisine aménagée pour un fauteuil roulant”

Featured post

Comment choisir sa cuisine cuisine équipée moderne cuisine équipé

Envie d’une nouvelle cuisine équipée sur-mesure contemporaines, design ou encore bois

Cuisine équipée, aménagement cuisine et kitchenette

Vous rêvez d’une cuisine qui s’adapte à tous vos besoins ?

Qui soit chaleureuse, originale, pratique ? 

Agrandir une cuisine : combien ça coûte ?

Et la question cruciale… Comment rendre ma cuisine fonctionnelle ?

Mini ou maxi, ouvertes ou fermées, contemporaines ou plus traditionnelles

L’aménagement d’une cuisine vous intrigue ?

Où placer évier, plaques ou encore frigo et lave-vaisselle?

 En fonction de sa configuration, les possibilités sont nombreuses, mais les contraintes aussi !

norme installation prise electrique cuisine

Implantation des éléments, éclairage…

Réaliser votre projet de cuisine du début à la fin.

 La cuisine de vos rêves selon vos envies et vos critères (prix, couleur, finitions…)

Envie d’aménager ou de refaire votre cuisine ?

 Dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation de cuisine, sachez d’abord qu’il existe quelques règles à connaître avant de vous lancer dans l’agencement de votre cuisine. Quels sont les différents types de plans de cuisine ?

 Comment bien prendre les mesures de votre cuisine ?

Pour vous aider et vous guider dans la conception de votre cuisine, Cuisine ouverte ou fermée, en longueur, en U, en I ou autres, pour les petites cuisines comme pour les grandes…

Pour choisir le plan de votre nouvelle cuisine, vous devez choisir l’implantation : cuisine en I, en parallèle, en U, en L, en G ou en îlot... TousRenov vous dit tout pour déterminer le bon aménagement de cuisine ouverte ou fermée le plus adapté à votre situation, en listant les avantages et inconvénients de chacun.

Dans une cuisine fermée, le défi est de l’aménager puis d’y circuler sans difficulté. De l’agencement des meubles à la disposition du frigo, de l’évier ou des plaques de cuisson, de nombreux éléments permettent de créer une cuisine fonctionnelle.

norme electrique cuisine 2018

Règle n°1 : Ne pas minimiser l’espace

Lors de la rénovation de votre cuisine aménagée, il est d’abord nécessaire d’avoir une idée précise de la surface disponible. Une pièce de petite superficie ressemblera très vite à un placard encombré. 
Par ailleurs, une cuisine de moins de 12 m² justifie mal l’installation d’un îlot central. Dans ce cas, il semble en effet préférable de réserver le centre de la cuisine aménagée au passage des personnes ;

Règle n°2 : Ne pas négliger les fonctionnalités de la cuisine

Tout miser sur l’esthétique au détriment de l’aspect fonctionnel de la pièce. Lister à l’avance les éléments indispensables au quotidien afin d’organiser un espace pratique à l’usage est fortement conseillé ;

Règle n°3 : Ne pas sélectionner des matériaux difficiles d’entretien

 Privilégier des matériaux  pratique et esthétique . Qu’il s’agisse du revêtement des meubles, des murs ou du sol, optez pour des produits peu salissants et résistants aux chocs, aux tâches de graisse et à l’humidité. Leur entretien doit également s’avérer facile.

Règle n°4 : Ne pas tout faire par soi-même et se passer de l’aide d’un professionnel

De la conception du projet de rénovation de la cuisine aménagée à la phase de travaux, il est fortement conseillé de faire appel à un proffessionnel qui saura vous guider et vous conseiller car celle-ci nécessite de nombreuses compétences dans des domaines très variés : agencement, plomberie, électricité, pose du carrelage, installation des meubles, de la peinture, afind’éviter les mauvaises surprises et présente également certains avantages.

Règle n°5 : Ne pas rénover la cuisine aménagée sans bien penser à son éclairage

Une lumière insuffisante rend l’acte de cuisiner fortement inconfortable,d ou des éclairages ciblés s’imposent au-dessus du plan de travail et de l’évier. Ils dispensent une lumière dirigée très efficace pour vous aider dans vos préparations culinaires dans de bonnes conditions. Réglettes fluorescentes, barrettes Led ou spots orientables installés en sous-face des placards ou des étagères suppriment les ombres portées générées par l’éclairage général. La rénovation de la cuisine doit rendre l’espace lumineux et chaleureux. Des tons clairs sur les murs et la pose de miroirs peuvent également y contribuer.

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑